Théâtre: activité parascolaire

Tous les vendredis, après les cours,  vers 14:05, les passionnés de la scène se retrouvent à la Salle des Fêtes pour perpétuer la vieille et belle tradition théâtrale de notre lycée et … passer un bon moment.

Notre groupe de théâtre (nous sommes environ 25 en ce moment) est ouvert à tous nos élèves quel que soit leur âge. Il suffit d’aimer la comédie, les planches, le travail d’équipe dans la bonne humeur et l’engagement des beaux projets.

Cette année nous avons souhaité céder la parole à Voltaire et à son conte Zadig. Au programme du Bac depuis des temps immémoriaux, “ZADIG ou la Destinée”, le prodigieux conte philosophique de Voltaire garde son actualité au-delà des générations et des siècles. Car rire -en montrant bien les dents- de la bigoterie, du fanatisme et de l’arrogance des puissants est salutaire à toutes les époques- la nôtre incluse et peut-être a fortiori.

Merci à tous ceux qui ont permis de prendre forme à cette merveilleuse aventure et à notre nombreux   public (3 repésentations à salle comble!) qui l’a si généreusement applaudie. Nous en sortons gratifiés et motivés!

 

Professeurs responsables: M.Michel BOCK, Mme Renelde PIERLOT et Mme Danielle HOFFELT

Mais à part cela, le théâtre – que peut-il faire pour nous?

Voici ce qu’en ont dit quelques-uns parmi ceux qui ont presque toujours raison:

« Le théâtre n’est pas le pays du réel: il y a des arbres en carton, des palais de toile, un ciel de haillons, des diamants de verre, de l’or de clinquant, du fard sur la pêche, du rouge sur la joue, un soleil qui sort de dessous la terre.  C’est le pays du vrai: il y a des cœurs humains dans les coulisses, des cœurs humains dans la salle, des cœurs humains sur la scène »

(Victor Hugo)

“Le théâtre rend aux hommes la tendresse humaine. Nous souhaitons que l’éducation fasse à l’art dramatique la part qui lui est due et qu’il reste ce qu’il a toujours été et ce qu’il doit rester : une offre, un échange d’amitié et d’amour entre les hommes.”

(Louis Jouvet)

Pourquoi je fais du théâtre  ? Eh bien, je me le suis dit souvent demandé. Et la seule réponse que j’aie pu me faire jusqu’à présent vous paraîtra d’une décourageante banalité : tout simplement parce qu’une scène de théâtre est un des lieux du monde où je suis heureux. Le théâtre m’offre la communauté dont j’ai besoin, les servitudes matérielles et les limitations dont tout homme et tout esprit ont besoin. Dans la solitude, l’artiste règne, mais sur le vide. Au théâtre, il ne peut régner. Ce qu’il veut faire dépend des autres. Le metteur en scène a besoin de l’acteur qui a besoin de lui. Cette dépendance mutuelle, quand elle est reconnue avec l’humilité et la bonne humeur qui conviennent, fonde la solidarité du métier et donne corps à la camaraderie de tous les jours.
Ici, nous sommes tous liés les uns aux autres sans que chacun cesse d’être libre, ou à peu près : n’est-ce pas une bonne formule pour la future société ?

(Albert Camus)

 

“I regard the theater as the greatest of all art forms, the most immediate way in which a human being can share with another the sense of what it is to be a human being”

(Oscar Wilde)

Donc … qu’on se le tienne pour dit!

________________________________________________________________________

 

En 2017 :

Les années précédentes: